10 ans
Startup Academy

Il y a dix ans, une idée a fait naître une initiative, connue par des milliers de Suisses et qui mobilise une centaine de bénévoles. L’idée de base a été maintenue : mettre en relation idées commerciales, savoir-faire et expériences de personnes issues de l’économie, des universités et hautes écoles. Cependant, la manière de faire concernant l’accompagnement des start-ups, le réseau, les ateliers et les événements a évolué au fil du temps. Ce ne sont aujourd’hui plus uniquement les start-ups qui suivent le programme, mais également les mentors qui, eux aussi, augmentent ainsi leur chance de réussir leur carrière. Chez nous, tout le monde apprend des autres – et cela continuera dans le futur.

Pour son 10ème anniversaire, chaque start-up entamant le programme d’accompagnement en 2020 profite d’une note de crédit à hauteur de trois cotisations mensuelles, offerte par la Startup Academy Suisse. Elle sera remise aux start-ups au terme de 10 mois. Afin de pouvoir en faire profiter le plus grand nombre de personnes ayant une idée commerciale (start-ups), la Startup Academy met en place de nombreux Venture Caffès supplémentaires – disponibles également en ligne, Covid-19 oblige.

Notre offre spéciale anniversaire est disponible du 1 janvier au 31 décembre 2020 et valable dans toute la Suisse.

VENTURE CAFFÈS

TEMPS FORTS

noun_Map Marker_115345

Startup Academy

La Startup Academy est une initiative suisse soutenue par Engagement Migros et composée des six associations à but non lucratif de Bâle, Berne, La Côte, Olten et Zurich. Actuellement, 99 start-ups sont accompagnées au sein de ces lieux d’implantation – deux sites supplémentaires sont en cours de création aux Grisons ainsi qu’au Tessin. La communauté compte 1500 « amis de la Startup Academy ».

noun_Rocket_3302950

Start-ups

Depuis 2010, plus de 430 demandes de start-ups désirant intégrer le programme d’accompagnement sont parvenues à la Startup Academy. Suite à un ou plusieurs entretiens d’admissions, 273 jeunes entreprises (63 %) y ont été acceptées. Ce programme d’accompagnement d’une valeur totale de CHF 15’000 a été développé par la Startup Academy et se déroule sur deux ans, moyennant une contribution de la part de la start-up de CHF 80 seulement.

noun_hand shake_662135

Volontaires

Aujourd’hui, la Startup Academy dispose de 197 « volontaires» au sein de ses lieux d’implantation. Il s’agit de professionel-le-s et entrepreneur-e-s expérimenté-e-s s’engageant en tant que mentors (accompagnement de start-ups), en tant qu’expert-e-s (en cas de questions spécifiques) et en tant que membres du comité sur une base de bénévolat. Le programme de mentoring comporte quatre étapes et est axé sur les compétences.

noun_university_3121827

Hautes écoles/universités

Dans la mesure du possible, des étudiant-e-s sont impliqués dans le suivi des start-ups. Jusqu’à aujourd’hui, plus de 80 étudiant-e-s et stagiaires ont pris part au programme, dont dix ont créé leur propre start-up par la suite. Les étudiant-e-s viennent de différentes universités et hautes écoles en Suisse comme celles de Bâle, Berne, Coire, Lausanne, Olten, Saint-Gall, Zurich, ayant parfois la possibilité de faire valider des crédits pour leurs études.

noun_networking_2146368

Formation et réseau

La Startup Academy met en place des modules de formation et aide les start-ups à développer leur réseau : parmi ceux-ci, les Business Model Canvas, panels d’expert-e-s et ateliers Pitching ainsi que les Brown Bags, Venture Caffès et événements de réseautage. Environ 900 personnes participent à ces quelques 50 ateliers et événements annuels.

noun_people_2639915

Places de travail et impact économique

Grâce au travail de bachelor réalisé au cours du premier trimestre 2019, les objectifs visés par la Startup Academy ont été évalués dans le détail. Avec un taux de réponse de 50 %, il a été démontré que 93 % des start-ups ayant été accompagnées par la Startup Academy existent toujours. Cette analyse a permis de déterminer que ces 254 start-ups ont créé 774 places de travail (postes à temps partiel compris), soit en moyenne 3,05.

noun_Social Media_2328367

Réseaux sociaux et résonance médiatique

La Startup Academy compte aujourd’hui plus de 1000 abonné-e-s sur Facebook et plus de 1300 sur LinkedIn, auxquels s’ajoutent ceux des profils des six lieux d’implantation. Chaque année, on compte plus de 60 articles de presse et articles en ligne à paraître au sujet de la Startup Academy et de ses start-ups.

noun_premium_252397

Gestion de la qualité

Les start-ups, mentors et expert-e-s remplissent tous un questionnaire détaillé lors de leur arrivée et de leur départ. De plus, une évaluation de la qualité a lieu une fois par année. Les résultats permettent d’améliorer continuellement les modules de formation, les événements et le programme d’accompagnement et d’assurer la qualité des différents lieux d’implantation.

Histoire

2010 : fondation à Bâle

L’association Startup Academy est fondée le 23 juin 2010 à Bâle. Le premier comité élu se compose de Florian Blumer, Daniel Friedmann, Rainer Kirchhofer et Felix Wenger (président). Un premier bureau d’environ 300 m2 ouvre à la Bordeau-Strasse 8 dans la zone industrielle Dreispitz à Bâle. Silvio Krauss devient le premier directeur général et occupe un poste équivalant à un 40-50 % à partir du 1 septembre 2010. La fondation s’appuie sur le soutien des fondations GBB / HWV et Gebert Rüf, auxquelles s’ajoutent les premiers membres à s’engager financièrement.

2011 : coworking et événements de réseautage

Dans le cadre de son travail de master, le directeur général Silvio Krauss développe un concept de coworking propre à la Startup Academy : le « CoworkingBasel ». Celui-ci sert de plateforme d’échange entre start-ups et entrepreneur-e-s et permet d’augmenter le niveau d’autofinancement de l’organisation à but non lucratif. Parmi les premières start-ups à participer au programme d’accompagnement figurent « Shoch2-Soziale Stadtplanung », « SAPA-Städtebau und Architektur », « Solar Greenings », « Velamia Kreativbeläge » et « Rihm Kommunikation ». Les événements de réseautage dans le cadre desquels les start-ups ont l’occasion de se présenter restent les moments forts.

2012 : modèle de paiement, processus d’accompagnement et salutations à l’Inde

Il n’est plus possible d’offrir le package de services Startup Academy d’une valeur de CHF 15’000 au tarif zéro. Dès lors, les start-ups contribuent par un montant de CHF 80 par mois. L’un de nos coworkers, l’entrepreneur Patrick Scheurer, est désigné nouveau directeur général. L’accompagnement des jeunes entreprises est défini selon un processus standard, si besoin sous forme de modules. En 2012, les premiers pas au-delà des frontières suisses suivent : Sawatenter Khosla, Chief Representative India, présente les offres issues de la collaboration entre BaselArea et la Startup Academy destinées aux entreprises indiennes évaluant l’implantation en Europe à la chambre de commerce à Pune (Inde).

2013 : déménagement, professionnalisation et nouveau modèle tarifaire

À l’occasion du déménagement au centre-ville, Vitra Schweiz équipe la Startup Academy d’un mobilier de bureau haut de gamme. En se basant sur le bénévolat, le secrétariat de l’association se professionnalise, et Martin Steinbach vient soutenir la direction. Désormais, le nouveau modèle tarifaire comporte « Nomad », « Camper flex-desk » et « Camper fix-desk ». Afin de répondre à la demande croissante, les entretiens d’admission sont dorénavant menés toute l’année et les listes d’attente pour les start-ups supprimées. Ce sont désormais 29 start-ups qui participent au programme d’accompagnement.

2014 : Venture Caffès et nouvelle identité visuelle

La jeune entreprise YAAY crée un nouveau concept de logo dynamique pour la Startup Academy, adaptable en forme et en couleur, représentant ainsi les idées multiples et variées soutenues par l’association. Markus Fischer reprend la direction (Startup Academy), collaborant étroitement avec Martin Steinbach (coworking). Le « Venture Caffè » s’introduit au sein du Caffè Bologna mené par les étudiant-e-s de l’université de Bâle, offrant un nouveau format événementiel. L’ambiance détendue favorise l’échange entre les personnes s’intéressant à la thématique des start-ups et les expert-e-s de la Startup Academy. Les hautes écoles/universités et les quartiers soutiennent eux aussi l’entrepreneuriat.

2015 : nouveaux formats d’ateliers et partenariats

La Banque cantonale de Bâle et la Coopérative de Cautionnement Centre permettent aux start-ups disposant d’un modèle d’entreprise viable d’accéder à des financements. De nouveaux modèles d’ateliers sont mis en place et développés, qui sont proposés gratuitement aux start-ups, mentors et expert-e-s : Business Model Canvas, panel d’expert-e-s, Brown Bag etc. La collaboration avec le centre de création Stellwerk Basel est renforcée et le Climate Launchpad, le plus grand concours européen portant sur la durabilité, est mis en place en Suisse. 52 start-ups participent au programme d’accompagnement.

2016 : la plus grande organisation de soutien aux start-ups de Bâle

Une étude de la Startup Academy révèle les chiffres suivants : quelques 400 sponsors et 100 bénévoles actifs (mentors, expert-e-s et membres du comité) accompagnent ensemble 68 start-ups. En tant qu’association autofinancée, la Startup Academy fournit des prestations pro bono qui équivalent à environ CHF 1 million et bénéficient à l’espace économique de Bâle et au-delà. Start-ups (et start-ups alumni) remportent également des concours, comme cette année YAAY et MyCamper.

2017 : foires et développement du lieu d’implantation de Bâle

Parmi les moments forts, on compte la collaboration avec « TRESOR Contemporary Craft », la nouvelle foire de design de Bâle, et la participation de la Startup Academy à la « Muba » à Bâle, permettant à 22 start-ups issues de toute la Suisse de se présenter de manière professionnelle. L’espace de coworking à la Picassoplatz se voit agrandi d’un étage suite à une forte augmentation de la demande. Pour ce faire, l’entreprise Girsberger développe un nouveau concept d’aménagement répondant aux besoins fonctionnels et ergonomiques, séduisant par sa légèreté et ses couleurs. Désormais, 80 jeunes entreprises participent au programme d’accompagnement.

2018 : contrôle des résultats, Engagement Migros et « Startup Academy Suisse »

Le travail de bachelor « Erfolgskontrolle der Startup Academy Schweiz » (contrôle des résultats de la Startup Academy Suisse) permet enfin d’évaluer l’efficacité du concept d’accompagnement de start-ups : depuis 2010 on compte 320 demandes pour le programme d’accompagnement, 190 jeunes entreprises (60 %) ont été acceptées. 176 d’entre elles existent toujours – soit l’équivalent de 93 % ! Elles ont créé 537 places de travail (postes à temps partiel compris, 3,05 en moyenne). Pour ces raisons, le fonds de soutien Engagement Migros décide de soutenir l’initiative dans toute la Suisse. L’association « Startup Academy Suisse » est fondée, ouvrant deux nouveaux lieux d’implantation à Liestal et Olten en 2018.

2019 : nouveaux lieux d’implantation à Zurich, La Côte et Berne

Après Bâle, Liestal et Olten, le nombre de lieux d’implantation de la Startup Academy double avec la création de Zurich, La Côte et Berne. Tous démarrent ou poursuivent l’exploitation par la mise en place d’événements (événements de réseautage, Brown Bags, ateliers, panel d’expert-e-s, etc.). Les six associations régionales soutiennent la structure fédéraliste de l’initiative suisse par la création de réseaux sur place, afin de mettre en relation les personnes ayant une idée commerciale avec les acteurs économiques et les universités/hautes écoles. Pour la première fois, plus de 100 start-ups participent au programme d’accompagnement.

2020 : lieux d’implantation dans toutes les régions linguistiques de Suisse

Le souhait formulé par Engagement Migros vis-à-vis de la Startup Academy Suisse pourrait se réaliser cette année déjà : « Nous désirons soutenir l’entrepreneuriat dans toute la Suisse grâce à la Startup Academy Suisse ». Justement, aux Grisons comme au Tessin, la création d’associations régionales est en cours et ainsi, la Startup Academy pourrait disposer prochainement de lieux d’implantation dans les quatre régions linguistiques de la Suisse.