10 ans
Star­tup Academy

Il y a dix ans, une idée a fait naître une ini­tia­tive, connue par des mil­liers de Suisses et qui mobi­lise une cen­taine de béné­voles. L’idée de base a été main­te­nue : mettre en rela­tion idées com­mer­ciales, savoir-faire et expé­riences de per­sonnes issues de l’économie, des uni­ver­si­tés et hautes écoles. Cepen­dant, la manière de faire concer­nant l’accompagnement des start-ups, le réseau, les ate­liers et les évé­ne­ments a évo­lué au fil du temps. Ce ne sont aujourd’hui plus uni­que­ment les start-ups qui suivent le pro­gramme, mais éga­le­ment les men­tors qui, eux aus­si, aug­mentent ain­si leur chance de réus­sir leur car­rière. Chez nous, tout le monde apprend des autres – et cela conti­nue­ra dans le futur.

Pour son 10ème anni­ver­saire, chaque start-up enta­mant le pro­gramme d’accompagnement en 2020 pro­fite d’une note de cré­dit à hau­teur de trois coti­sa­tions men­suelles, offerte par la Star­tup Aca­de­my Suisse. Elle sera remise aux start-ups au terme de 10 mois. Afin de pou­voir en faire pro­fi­ter le plus grand nombre de per­sonnes ayant une idée com­mer­ciale (start-ups), la Star­tup Aca­de­my met en place de nom­breux Ven­ture Caf­fès sup­plé­men­taires – dis­po­nibles éga­le­ment en ligne, Covid-19 oblige.

Notre offre spé­ciale anni­ver­saire est dis­po­nible du 1 jan­vier au 31 décembre 2020 et valable dans toute la Suisse.

VEN­TURE CAFFÈS

TEMPS FORTS

noun_Map Marker_115345

Star­tup Academy

La Star­tup Aca­de­my est une ini­tia­tive suisse sou­te­nue par Enga­ge­ment Migros et com­po­sée des six asso­cia­tions à but non lucra­tif de Bâle, Berne, La Côte, Olten et Zurich. Actuel­le­ment, 99 start-ups sont accom­pa­gnées au sein de ces lieux d’implantation – deux sites sup­plé­men­taires sont en cours de créa­tion aux Gri­sons ain­si qu’au Tes­sin. La com­mu­nau­té compte 1500 « amis de la Star­tup Academy ».

icon_rocket

Start-ups

Depuis 2010, plus de 430 demandes de start-ups dési­rant inté­grer le pro­gramme d’accompagnement sont par­ve­nues à la Star­tup Aca­de­my. Suite à un ou plu­sieurs entre­tiens d’admissions, 273 jeunes entre­prises (63 %) y ont été accep­tées. Ce pro­gramme d’accompagnement d’une valeur totale de CHF 15’000 a été déve­lop­pé par la Star­tup Aca­de­my et se déroule sur deux ans, moyen­nant une contri­bu­tion de la part de la start-up de CHF 80 seulement.

icon_handshake

Volon­taires

Aujourd’hui, la Star­tup Aca­de­my dis­pose de 197 « volon­taires » au sein de ses lieux d’implantation. Il s’agit de pro­fes­sio­nel-le‑s et entre­pre­neur-e‑s expé­ri­men­té-e‑s s’engageant en tant que men­tors (accom­pa­gne­ment de start-ups), en tant qu’expert-e‑s (en cas de ques­tions spé­ci­fiques) et en tant que membres du comi­té sur une base de béné­vo­lat. Le pro­gramme de men­to­ring com­porte quatre étapes et est axé sur les compétences.

noun_university_3121827

Hautes écoles/universités

Dans la mesure du pos­sible, des étu­diant-e‑s sont impli­qués dans le sui­vi des start-ups. Jusqu’à aujourd’hui, plus de 80 étu­diant-e‑s et sta­giaires ont pris part au pro­gramme, dont dix ont créé leur propre start-up par la suite. Les étu­diant-e‑s viennent de dif­fé­rentes uni­ver­si­tés et hautes écoles en Suisse comme celles de Bâle, Berne, Coire, Lau­sanne, Olten, Saint-Gall, Zurich, ayant par­fois la pos­si­bi­li­té de faire vali­der des cré­dits pour leurs études.

icon_network

For­ma­tion et réseau

La Star­tup Aca­de­my met en place des modules de for­ma­tion et aide les start-ups à déve­lop­per leur réseau : par­mi ceux-ci, les Busi­ness Model Can­vas, panels d’expert-e‑s et ate­liers Pit­ching ain­si que les Brown Bags, Ven­ture Caf­fès et évé­ne­ments de réseau­tage. Envi­ron 900 per­sonnes par­ti­cipent à ces quelques 50 ate­liers et évé­ne­ments annuels.

noun_people_2639915

Places de tra­vail et impact économique

Grâce au tra­vail de bache­lor réa­li­sé au cours du pre­mier tri­mestre 2019, les objec­tifs visés par la Star­tup Aca­de­my ont été éva­lués dans le détail. Avec un taux de réponse de 50 %, il a été démon­tré que 93 % des start-ups ayant été accom­pa­gnées par la Star­tup Aca­de­my existent tou­jours. Cette ana­lyse a per­mis de déter­mi­ner que ces 254 start-ups ont créé 774 places de tra­vail (postes à temps par­tiel com­pris), soit en moyenne 3,05.

noun_Social Media_2328367

Réseaux sociaux et réso­nance médiatique

La Star­tup Aca­de­my compte aujourd’hui plus de 1000 abon­né-e‑s sur Face­book et plus de 1300 sur Lin­ke­dIn, aux­quels s’ajoutent ceux des pro­fils des six lieux d’implantation. Chaque année, on compte plus de 60 articles de presse et articles en ligne à paraître au sujet de la Star­tup Aca­de­my et de ses start-ups.

noun_premium_252397

Ges­tion de la qualité

Les start-ups, men­tors et expert-e‑s rem­plissent tous un ques­tion­naire détaillé lors de leur arri­vée et de leur départ. De plus, une éva­lua­tion de la qua­li­té a lieu une fois par année. Les résul­tats per­mettent d’améliorer conti­nuel­le­ment les modules de for­ma­tion, les évé­ne­ments et le pro­gramme d’accompagnement et d’assurer la qua­li­té des dif­fé­rents lieux d’implantation.

His­toire

2010 : fon­da­tion à Bâle

L’association Star­tup Aca­de­my est fon­dée le 23 juin 2010 à Bâle. Le pre­mier comi­té élu se com­pose de Flo­rian Blu­mer, Daniel Fried­mann, Rai­ner Kir­ch­ho­fer et Felix Wen­ger (pré­sident). Un pre­mier bureau d’environ 300 m2 ouvre à la Bor­deau-Strasse 8 dans la zone indus­trielle Dreis­pitz à Bâle. Sil­vio Krauss devient le pre­mier direc­teur géné­ral et occupe un poste équi­va­lant à un 40–50 % à par­tir du 1 sep­tembre 2010. La fon­da­tion s’appuie sur le sou­tien des fon­da­tions GBB / HWV et Gebert Rüf, aux­quelles s’ajoutent les pre­miers membres à s’engager financièrement.

2011 : cowor­king et évé­ne­ments de réseautage

Dans le cadre de son tra­vail de mas­ter, le direc­teur géné­ral Sil­vio Krauss déve­loppe un concept de cowor­king propre à la Star­tup Aca­de­my : le « Cowor­king­Ba­sel ». Celui-ci sert de pla­te­forme d’échange entre start-ups et entre­pre­neur-e‑s et per­met d’augmenter le niveau d’autofinancement de l’organisation à but non lucra­tif. Par­mi les pre­mières start-ups à par­ti­ci­per au pro­gramme d’accompagnement figurent « Sho­ch2-Soziale Stadt­pla­nung », « SAPA-Städ­te­bau und Archi­tek­tur », « Solar Gree­nings », « Vela­mia Krea­tiv­beläge » et « Rihm Kom­mu­ni­ka­tion ». Les évé­ne­ments de réseau­tage dans le cadre des­quels les start-ups ont l’occasion de se pré­sen­ter res­tent les moments forts.

2012 : modèle de paie­ment, pro­ces­sus d’accompagnement et salu­ta­tions à l’Inde

Il n’est plus pos­sible d’offrir le package de ser­vices Star­tup Aca­de­my d’une valeur de CHF 15’000 au tarif zéro. Dès lors, les start-ups contri­buent par un mon­tant de CHF 80 par mois. L’un de nos cowor­kers, l’entrepreneur Patrick Scheu­rer, est dési­gné nou­veau direc­teur géné­ral. L’accompagnement des jeunes entre­prises est défi­ni selon un pro­ces­sus stan­dard, si besoin sous forme de modules. En 2012, les pre­miers pas au-delà des fron­tières suisses suivent : Sawa­ten­ter Khos­la, Chief Repre­sen­ta­tive India, pré­sente les offres issues de la col­la­bo­ra­tion entre Base­lA­rea et la Star­tup Aca­de­my des­ti­nées aux entre­prises indiennes éva­luant l’implantation en Europe à la chambre de com­merce à Pune (Inde).

2013 : démé­na­ge­ment, pro­fes­sion­na­li­sa­tion et nou­veau modèle tarifaire 

À l’occasion du démé­na­ge­ment au centre-ville, Vitra Schweiz équipe la Star­tup Aca­de­my d’un mobi­lier de bureau haut de gamme. En se basant sur le béné­vo­lat, le secré­ta­riat de l’association se pro­fes­sion­na­lise, et Mar­tin Stein­bach vient sou­te­nir la direc­tion. Désor­mais, le nou­veau modèle tari­faire com­porte « Nomad », « Cam­per flex-desk » et « Cam­per fix-desk ». Afin de répondre à la demande crois­sante, les entre­tiens d’admission sont doré­na­vant menés toute l’année et les listes d’attente pour les start-ups sup­pri­mées. Ce sont désor­mais 29 start-ups qui par­ti­cipent au pro­gramme d’accompagnement.

2014 : Ven­ture Caf­fès et nou­velle iden­ti­té visuelle 

La jeune entre­prise YAAY crée un nou­veau concept de logo dyna­mique pour la Star­tup Aca­de­my, adap­table en forme et en cou­leur, repré­sen­tant ain­si les idées mul­tiples et variées sou­te­nues par l’association. Mar­kus Fischer reprend la direc­tion (Star­tup Aca­de­my), col­la­bo­rant étroi­te­ment avec Mar­tin Stein­bach (cowor­king). Le « Ven­ture Caf­fè » s’introduit au sein du Caf­fè Bolo­gna mené par les étu­diant-e‑s de l’université de Bâle, offrant un nou­veau for­mat évé­ne­men­tiel. L’ambiance déten­due favo­rise l’échange entre les per­sonnes s’intéressant à la thé­ma­tique des start-ups et les expert-e‑s de la Star­tup Aca­de­my. Les hautes écoles/universités et les quar­tiers sou­tiennent eux aus­si l’entrepreneuriat.

2015 : nou­veaux for­mats d’ateliers et partenariats 

La Banque can­to­nale de Bâle et la Coopé­ra­tive de Cau­tion­ne­ment Centre per­mettent aux start-ups dis­po­sant d’un modèle d’entreprise viable d’accéder à des finan­ce­ments. De nou­veaux modèles d’a­te­liers sont mis en place et déve­lop­pés, qui sont pro­po­sés gra­tui­te­ment aux start-ups, men­tors et expert-e‑s : Busi­ness Model Can­vas, panel d’ex­pert-e‑s, Brown Bag etc. La col­la­bo­ra­tion avec le centre de créa­tion Stell­werk Basel est ren­for­cée et le Cli­mate Launch­pad, le plus grand concours euro­péen por­tant sur la dura­bi­li­té, est mis en place en Suisse. 52 start-ups par­ti­cipent au pro­gramme d’accompagnement.

2016 : la plus grande orga­ni­sa­tion de sou­tien aux start-ups de Bâle

Une étude de la Star­tup Aca­de­my révèle les chiffres sui­vants : quelques 400 spon­sors et 100 béné­voles actifs (men­tors, expert-e‑s et membres du comi­té) accom­pagnent ensemble 68 start-ups. En tant qu’association auto­fi­nan­cée, la Star­tup Aca­de­my four­nit des pres­ta­tions pro bono qui équi­valent à envi­ron CHF 1 mil­lion et béné­fi­cient à l’espace éco­no­mique de Bâle et au-delà. Start-ups (et start-ups alum­ni) rem­portent éga­le­ment des concours, comme cette année YAAY et MyCamper.

2017 : foires et déve­lop­pe­ment du lieu d’implantation de Bâle 

Par­mi les moments forts, on compte la col­la­bo­ra­tion avec « TRE­SOR Contem­po­ra­ry Craft », la nou­velle foire de desi­gn de Bâle, et la par­ti­ci­pa­tion de la Star­tup Aca­de­my à la « Muba » à Bâle, per­met­tant à 22 start-ups issues de toute la Suisse de se pré­sen­ter de manière pro­fes­sion­nelle. L’espace de cowor­king à la Picas­so­platz se voit agran­di d’un étage suite à une forte aug­men­ta­tion de la demande. Pour ce faire, l’en­tre­prise Girs­ber­ger déve­loppe un nou­veau concept d’aménagement répon­dant aux besoins fonc­tion­nels et ergo­no­miques, sédui­sant par sa légè­re­té et ses cou­leurs. Désor­mais, 80 jeunes entre­prises par­ti­cipent au pro­gramme d’accompagnement.

2018 : contrôle des résul­tats, Enga­ge­ment Migros et « Star­tup Aca­de­my Suisse » 

Le tra­vail de bache­lor « Erfolg­skon­trolle der Star­tup Aca­de­my Schweiz » (contrôle des résul­tats de la Star­tup Aca­de­my Suisse) per­met enfin d’évaluer l’efficacité du concept d’accompagnement de start-ups : depuis 2010 on compte 320 demandes pour le pro­gramme d’accompagnement, 190 jeunes entre­prises (60 %) ont été accep­tées. 176 d’entre elles existent tou­jours – soit l’équivalent de 93 % ! Elles ont créé 537 places de tra­vail (postes à temps par­tiel com­pris, 3,05 en moyenne). Pour ces rai­sons, le fonds de sou­tien Enga­ge­ment Migros décide de sou­te­nir l’initiative dans toute la Suisse. L’association « Star­tup Aca­de­my Suisse » est fon­dée, ouvrant deux nou­veaux lieux d’implantation à Lies­tal et Olten en 2018.

2019 : nou­veaux lieux d’implantation à Zurich, La Côte et Berne 

Après Bâle, Lies­tal et Olten, le nombre de lieux d’implantation de la Star­tup Aca­de­my double avec la créa­tion de Zurich, La Côte et Berne. Tous démarrent ou pour­suivent l’exploitation par la mise en place d’événements (évé­ne­ments de réseau­tage, Brown Bags, ate­liers, panel d’ex­pert-e‑s, etc.). Les six asso­cia­tions régio­nales sou­tiennent la struc­ture fédé­ra­liste de l’initiative suisse par la créa­tion de réseaux sur place, afin de mettre en rela­tion les per­sonnes ayant une idée com­mer­ciale avec les acteurs éco­no­miques et les universités/hautes écoles. Pour la pre­mière fois, plus de 100 start-ups par­ti­cipent au pro­gramme d’accompagnement.

2020 : lieux d’implantation dans toutes les régions lin­guis­tiques de Suisse 

Le sou­hait for­mu­lé par Enga­ge­ment Migros vis-à-vis de la Star­tup Aca­de­my Suisse pour­rait se réa­li­ser cette année déjà : « Nous dési­rons sou­te­nir l’entrepreneuriat dans toute la Suisse grâce à la Star­tup Aca­de­my Suisse ». Jus­te­ment, aux Gri­sons comme au Tes­sin, la créa­tion d’associations régio­nales est en cours et ain­si, la Star­tup Aca­de­my pour­rait dis­po­ser pro­chai­ne­ment de lieux d’implantation dans les quatre régions lin­guis­tiques de la Suisse.